Astuc’écolo

Cet article va parler d’écologie et de ce que chacun d’entre nous peut faire pour réduire son empreinte sur la planète. Mais le but, ici, n’est pas de vous culpabiliser comme le font beaucoup d’associations, en vous jetant à la figure les chiffres de votre empreinte carbone et le nombre de koalas que vous tuez chaque année en vivant comme vous le faites. Non le but, ici, c’est plutôt de vous prouver que l’on peut faire beaucoup en s’investissant peu voire pas du tout et qu’au final, l’écologie, c’est plus un truc de radin paresseux…

Il est clair que la planète est déjà dans un sale état, et qu’il va falloir penser à se bouger. Nous n’allons pas vous rabâcher ce que vous avez déjà entendu mille fois. Et il est aussi très clair que vous n’allez pas vous réveiller un matin et vous dire : « A partir d’aujourd’hui, 7h30, je suis vegan, je ne produis plus aucun déchet, je fabrique moi-même tous mes produits ménagers et je me promène tout nu parce que, quand même, l’industrie textile, elle pollue vachement ! ».

En revanche, vous pouvez, nous pouvons, incorporer à notre quotidien des gestes tout bêtes qui, en plus de réduire notre empreinte sur la nature, nous feront faire des économies conséquentes ! Un premier pas, tout en simplicité, peut être d’aller jeter un œil sur le site « Ça commence par moi » qui regroupe environ 400 petites ou grosses actions dont on peut s’acquitter pour changer le monde à notre échelle.

Le site est très bien fait et permet de choisir facilement les actions qui nous conviennent le mieux. Celles-ci sont réparties en plusieurs catégories suivant le domaine dans lequel on veut agir (technologie, environnement, transport, consommation… ), le temps que nous sommes prêts à y passer (10 minutes, 1 heure, 1 jour… ) et l’argent que nous sommes prêts à y investir (de 0€ à 50€). Une fois la catégorie choisie, nous arrivons sur une page qui nous propose pleinnnnnnnnnnnnnnnnnn d’actions différentes, en cliquant sur l’une d’entre elles on tombe sur un petit article explicatif au bas duquel on trouve des liens pour se renseigner un peu plus sur le sujet si l’envie nous en prend.

Les deux catégories les plus intéressantes sont sûrement les rubriques « winwin temps » et « winwin argent ». Comme on le devine aisément, c’est dans ces catégories que sont regroupées les actions que nous pouvons réaliser en quelques secondes (paresseux… ) ou qui nous permettent de faire des économies d’argent (… et radin !). Ces deux rubriques permettent vraiment de se rendre compte à quel point il peut être simple d’agir. Voici quelques exemples :

● Winwin temps :

– Se désabonner des newsletters : Ça prend dix minutes, on gagne du temps à ne plus chercher ses mails au milieu de cent cinquante publicités, et on réduit notre pollution numérique.

– Éteindre la télé (Pas pour toujours hein, juste de temps en temps, ça ne fait pas de mal !) : On réduit notre consommation d’électricité, on réduit notre exposition aux publicités… C’est tout bénéf’ !.

● Winwin argent :

– Réparer ses vêtements : recoudre, mettre une pièce, ressemeler ses chaussures… Ainsi ils durent plus longtemps, on dépense moins et on pollue moins !

– Emballer ses cadeaux avec des techniques écolo’ : Noël approchant, on achète toujours des tonnes de papier cadeau, parfois plutôt moche quand on s’y prend trop tard alors que l’on pourrait réutiliser du papier journal, du papier recyclé ou encore du tissu.

Et on peut aussi trouver plein d’astuces pour faire soi-même sa lessive, son produit pour les vitres, son dentifrice, sa crème à raser… Le site regorge d’astuces économiques et écologiques qui ne demandent pas beaucoup de temps ni d’argent. Il suffit juste d’un peu de volonté ! Et puis bon, faire pipi sous la douche, c’est quand même pas la mer à boire. Enfin… Ne prenez pas ce conseil à l’envers ! Ne vous douchez pas à chaque fois que l’envie d’uriner vous prend. Le reste de la journée, soyez créatif ! A la maison utilisez par exemple le lavabo ou encore le bidet, meuble bien trop souvent oublié. En extérieur mettez à profit la promenade du chien ou utilisez votre urine comme engrais au jardin. Les possibilités sont infinies ! A vous de réfléchir un peu. Dans tous les cas, vous aurez économisé vingt litres d’eau, et, qui plus est, de belle eau potable.

Marie Cazenave-Tapie