Bleach

Scénario  : Tite Kubo

Studio : Studio Pierrot

Avec les voix françaises de : Vincent de Bouard, Françoise Escobar, Nicolas Beaucaire…

Nationalité : Japonaise

Genre : Action, aventure, fantastique, comédie

Nombre d’épisodes : 366

Date de sortie : 2004

Bleach -  Scott Ingram - ©  https://www.flickr.com/photos/scingram/87949885
Bleach – Scott Ingram – © https://www.flickr.com/photos/scingram/87949885

Synopsis : Vivant avec son père et ses deux sœurs, Ichigo Kurosaki est un lycéen de 15 ans qui mène une vie « presque » normale. En effet, hormis le fait qu’il ait les cheveux d’un orange assez clair et qu’il ait une certaine tendance à se battre, il peut depuis tout petit voir et toucher les morts. Etant souvent persécuté par les autres de son âge, Ichigo passe le plus clair de son temps à rendre des services à ces fantômes. Dans ce monde que les humains ne peuvent pas voir, les shinigamis (dieux de la mort) ont pour mission de purifier l’âme des morts et de les envoyer à la « Soul Society » mais aussi de combattre les hollows, des monstres se nourrissant d’humains. C’est d’ailleurs à cause d’un de ces monstres que la mère d’Ichigo est morte en tentant de le protéger quand il était petit… S’étant habitué à cela, Ichigo connait une vie assez tranquille jusqu’au jour où Rukia Kuchiki, une shinigami, débarque chez lui dans le but de le sauver, lui et sa famille, d’un hollow qui cherche à les tuer. N’ayant pas assez de force pour tuer le monstre, Rukia décide de donner une partie de ses pouvoirs de shinigami à Ichigo, qui à sa grande surprise, ne prit pas une simple partie mais tous les pouvoirs de Rukia. Devenu shinigami à son tour, Ichigo forme un duo avec Rukia dans le but de faire la chasse aux hollows !

Bleach - Scott Ingram - © https://www.flickr.com/photos/scingram/97581687
Bleach – Scott Ingram – © https://www.flickr.com/photos/scingram/97581687

Avis personnel : Si Bleach est un des shonen les plus célèbres ce n’est pas pour rien ! Même si l’histoire paraît un peu classique et banale au début, on s’y accroche assez bien et elle devient de plus en plus intéressante au fil des épisodes, comme les dessins et les graphismes d’ailleurs, qui au début peuvent faire un peu mal aux yeux mais qui s’améliorent très vite. L’humour est bien présent et occupe une place assez importante dans l’animé, même dans les situations qui « paraissent » sérieuses. Pour les amateurs de combat, vous allez être ravis : ce manga en est rempli ! Que ce soit avec le héros ou non, on trouve énormément de situations de combat toujours plus intéressantes et impressionnantes les unes que les autres. Il arrive parfois que le combat dure un peu à cause d’un méchant qui ne veut pas mourir, cas de figure plutôt rare cependant.
Une des choses qui m’a déçu dans Bleach est que les amis proches du héros sont peut-être un peu trop conventionnels : le gros balaise qui n’exprime pas ses sentiments, l’intellectuel à lunettes du groupe qui se bat toujours en utilisant davantage sa tête que ses muscles ou encore la belle fille dont le héros est amoureux, qui ne sait pas se défendre et qui, dans les combats, passe le plus clair de son temps à répéter (ou plutôt à crier) le nom du héros…
En revanche, pour ce qui concerne le héros et les autres personnages comme les shinigamis, c’est une autre histoire, ils sont très nombreux et on peut s’y perdre au début mais tous ont des personnalités assez différentes, ce qui fait que tout le monde peut trouver le ou les personnage(s) qui lui plaît.
Pour ce qui est des épisodes, il ne faut pas se décourager juste en regardant leur nombre : d’abord parce qu’il n’est pas vraiment significatif car il comprend les hors-séries plutôt nombreux, ensuite parce que les épisodes passent assez vite, on ne s’ennuie vraiment pas et on aimerait bien une suite quand on est arrivé au dernier. D’ailleurs pour ceux qui le désirent, la suite est disponible dans les mangas version papier mais l’animé est en pause depuis maintenant quelques années.
Les musiques, assez tranquilles pour la vie de tous les jours ou  tristes pour les moments d’émotion, passent à du bon rock pour les combats. En tout cas, elles sont toutes bien travaillées et donnent plus d’intensité à l’animé.
Pour conclure, je dirais que Bleach qui, à première vue, a l’air d’un manga ordinaire, se démarque par sa capacité à nous faire rentrer dans l’histoire, à s’attacher à certains personnages, à nous faire rire dans des situations improbables et à nous faire voyager dans cet autre monde qu’est le monde des morts. En bref, un très bon animé !

 

Samuel Quentin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *