Carmen, une andalouse à « Théo »

Faisons plus ample connaissance avec Carmen Pérez Fernandez, notre assistante d’espagnol, qui nous a fait part de son expérience en France durant cette année scolaire.

ThéoNet : D’où es-tu originaire ?

Je viens de Cordoba en Andalousie, au sud de l’Espagne. Cordoue est une ville de plus de 700 000 habitants sur les rives du fleuve Guadalquivir avec un passé historique très riche dans laquelle vécurent en harmonie les trois religions. Aujourd’hui, elle appartient au Patrimoine mondial de l’Unesco avec ses magnifiques monuments comme la mosquée-cathédrale, son quartier juif médiéval, l’Alcazar des rois catholiques. Chaque année au mois de mai, nous célébrons la fête des patios et la feria. 

ThéoNet : Quelles études as-tu faites ?

Après le baccalauréat, j’ai suivi des études d’anglais durant quatre ans tout d’abord à Madrid puis à Cordoue. Ensuite, j’ai fait deux masters à Malaga, en Andalousie un pour devenir professeur de langue et l’autre pour poursuivre un doctorat en littérature anglaise. Au terme de mes études, je suis partie travailler à Prague en tant que professeur de langue étrangère dans une académie espagnole « educa-languages ». J’ai également enseigné au Maroc comme professeur d’espagnol et d’anglais en tant que volontaire auprès des démunis.

ThéoNet : Quels sont tes passe-temps favoris ?

Quand j’avais 17 ans, comme j’adore la réthorique, j’ai participé à un concours d’éloquence au niveau national. Dès l’âge de 9 ans, j’ai fait du théâtre et quand je faisais mes études universitaires à Madrid, j’ai passé des castings pour jouer dans des pièces. J’aime aussi écrire des poèmes et des nouvelles. J’adore voyager pour pouvoir ainsi découvrir de nouvelles langues et cultures. Je fais également beaucoup de sport du crossfit, de la danse africaine et du VTT. 

ThéoNet : Combien de langues parles-tu ?

Au collège et au lycée, j’ai étudié le français et l’anglais. A l’université j’ai appris l’arabe, l’allemand et l’italien. Je suis très attachée aux langues étrangères car elles me permettent d’ouvrir mon esprit à d’autres cultures que la mienne.

ThéoNet : Pourquoi es-tu venue en France ?

Je suis venue en France pour exercer la fonction d’assistante d’espagnol car j’adore ce pays. Je connaissais déjà la France parce que j’ai travaillé à Disneyland Paris en tant qu’opératrice et animatrice d’attractions. La première fois que je suis venue en France toute seule c’était quand j’avais 21 ans. Je considère la France comme mon second pays. 

ThéoNet : En quoi consiste ton rôle d’assistante au lycée ?

Je travaille sur deux lycées à Théo et à Marie-Curie douze heures par semaine. J’ai principalement de élèves de seconde. J’aborde avec eux les différents thèmes qui sont au programme à l’oral en approfondissant la culture hispanique et sud-américaine. Ils améliorent leur expression orale en faisant des exposés, des sketchs, des débats. Je leur demande également d’écrire sur ces thèmes des poèmes, des proverbes, des slogans pour développer leur créativité.  

ThéoNet : Comment trouves-tu les élèves français ?

Je les trouve gentils et très respectueux. En général, ils s’intéressent à l’espagnol et participent bien.

ThéoNet : Que voudrais-tu faire après ton passage en France ?

Je veux passer le concours pour être professeur d’anglais en Espagne.

ThéoNet : Qu’aimes-tu de la France ?

J’adore les gens, ils sont humains et gentils. J’aime la culture française et sa gastronomie très variée. J’aime beaucoup le foie gras, la garbure, le cassoulet et les pâtisseries comme la chocolatine ou la tarte aux framboises. Je suis fascinée par la mode et je regarde volontiers les défilés de haute couture de « Chanel » de « Jean-Paul Gaultier » … J’apprécie également le monde intellectuel : des écrivains comme Victor Hugo, Zola, Annie Ernaux et Simone de Beauvoir.  L’histoire de la France me plaît énormément, ses universités, ses philosophes ou encore ses groupes de musique et notamment « L.E.J ».

ThéoNet : Qu’aimes-tu dans notre département des Hautes-Pyrénées ?

J’adore la nature ! C’est un très beau département avec en toile de fond les Pyrénées qui sont vraiment magnifiques notamment quand elles sont enneigées. On peut y faire de très belles randonnées et des balades en VTT. 

 

ThéoNet : Qu’as-tu visité en France ?

En cette période très particulière, j’ai pu quand même aller à Auch, à Lourdes, à Bagnères de Bigorre, à Pau, à  Toulouse, Bordeaux, Lyon, Paris, Strasbourg et sur la côte basque notamment à Biarritz qui est une très belle ville. Avant le confinement, j’ai également visité les caves de Jurançon, le musée des Beaux arts de Bordeaux et le centre culturel du Parvis où j’ai vu une exposition. 

ThéoNet : Qu’est-ce que notre pays t’a apporté ?

Beaucoup de choses, je suis très reconnaissante de connaître des personnes incroyables, mes collègues, mes colocataires et d’autres assistantes de langues. J’ai aussi pu découvrir un système éducatif qui est différent de celui d’Espagne et durant ce séjour j’ai amélioré mon français.

ThéoNet : Que te manque-t-il de l’Espagne ?

Rien ne me manque de l’Espagne sauf ma famille et mes amis. Je garderai un excellent souvenir de cette année passée en France.

Justine Campo