ThéoCourant #7

Pour la première fois de l’année 2017, retrouvez l’actualité du lycée Théophile-Gautier dans la 7ème édition de ThéoCourant !

 

La Suède à l’honneur

Le lycée Théophile-Gautier a reçu deux enseignantes du lycée général et technologique Peder Skrivares Skola de la ville de Varberg en Suède du 20 au 25 novembre 2016. A l’occasion de leur venue dans notre établissement, nous avons eu le plaisir de les interviewer.

Ann et Katarina ont fait partie d’un programme de mobilité européen destiné aux personnels de l’éducation, appelé « Erasmus+ – Action Clé 1 », qui est un programme de la Commission européenne. Plus connu à destination des étudiants, ce programme pour les professionnels a pour but l’immersion dans un système éducatif européen autre afin de mieux se rendre compte des différentes réalités européennes, et d’échanger sur les pratiques d’enseignements ou problématiques communes.

« En favorisant les projets de mobilité et de coopération en Europe, le programme Erasmus +, résolument inscrit dans la Stratégie Europe 2020, permet notamment de renforcer les compétences de tous pour une meilleure employabilité, de soutenir l’innovation au sein d’établissements et d’organismes d’éducation et de formation et leur internationalisation »

Ce partenariat a vu le jour suite à un projet aux seins de classes de langues de communiquer par Skype avec des étudiants d’autres pays. Un thème conducteur en 2015-2016 a été le développement durable, mais surtout les contacts entre paires dans une autre langue et l’apprentissage de la diversité, ce qui a poussé nos collègues à poursuivre l’échange.

Nos collègues suédoises, enseignantes de français, suédois, espagnol même pour l’une, et anglais et suédois pour l’autre, avaient pour problématique le partage de méthodes d’enseignement afin de susciter chez nos élèves l’envie de lire et nos stratégies pour leur faire comprendre un texte écrit en langue étrangère, compétence qui se perd … en Suède comme en France !

L’immersion dans les différents cours de langue et français ont permis d’échanger sur les pratiques d’enseignement afin de rendre les élèves actifs même lors d’activités comme la compréhension de textes…

Elles ont également pris conscience de la spécificité de notre système éducatif français à travers la Vie Scolaire et les Conseillers Pédagogiques d’Education, mais aussi les différents services (administratifs, Intendance…) du lycée au rythme d’une semaine bien remplie. Une demi-journée a également été consacrée à l’enseignement des langues dans le supérieur, au laboratoire de langues du pôle universitaire de Tarbes, le CRéLaM de l’IUT (Le CRéLam comprend, sur une superficie de 700 m2, cinq laboratoires de langues, d’équipements audiovisuels, de salles de réunion, une salle d’auto-apprentissage et une salle de visioconférence pour l’apprentissage des langues.), avec Mme Kauffmann.

La semaine a été ponctuée par un accueil officiel à la Mairie de Tarbes, par Roger-Vincent Calatayud, adjoint au maire chargé des relations extérieurs, des visites culturelles (Tarbes, Lourdes, Toulouse en arrivant), une belle journée jeudi leur a permis d’apercevoir les Pyrénées depuis le lycée.

Enfin, un bilan a pu être dressé et un éventuel partenariat autour des valeurs humanistes européennes pour rendre les élèves acteurs de leur orientation, motivé par leur parcours scolaire pourrait être mis en place à l’issue de ce séjour !

Hélène Francès

Défendons nos valeurs !

Dans le cadre de l’éducation à la citoyenneté, les délégués des classes de seconde et les élus titulaires du CVL ont participé à la journée de la laïcité sous la Halle Marcadieu. En amont de cette journée, nos lycéens se sont exprimés sur la laïcité, le respect, la fraternité et la liberté. Découvrez leurs témoignages ci-dessous !

Louis & Tom Lefèvre

Une cérémonie pour se souvenir

Dans un esprit citoyen et républicain, le lycée Théophile-Gautier a commémoré l’Armistice du 11 Novembre, le jeudi 10 en présence de nombreux officiels. Célébrée en l’honneur des 106 élèves de « Théo » morts pour la France, la cérémonie a débuté par un discours de M. Laporte, Proviseur du lycée puis Emma Ramos de Fonseca et Ylona Camus ont lu un texte retraçant les batailles sanglantes de la Première Guerre Mondiale. Mme Fassi, secrétaire générale de l’inspection académique des Hautes-Pyrénées et M. Laporte ont déposé deux gerbes, au pied des stèles commémoratives.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Louis Lefèvre

Allô Théo, ici Londres !

Les « blanches falaises de Douvres » étaient bien visibles à l’horizon quand le ferry s’engagea dans la traversée du Pas-de-Calais, emportant, entre autres, quarante élèves de Terminales et leurs professeurs du lycée Théophile-Gautier. Comprendre ce qu’est une ville mondiale comme Londres, tel était le but de ce voyage, huitième du genre, organisée par Madame Galifier pour ses élèves de Section européenne anglais et une douzaine d’autres invités par leurs camarades. Il fallait voir tous les aspects de la capitale britannique :
– Son pouvoir politique : les Maisons du Parlement, le 10 Downing Street et Buckingham Palace ;
– Son pouvoir financier : la Banque d’Angleterre, le London Stock Exchange, la City et la City N°2 à Canary Wharf ;
– Son attractivité culturelle : le British Museum, la National Gallery, le Museum of London Docklands, le Museum of Science et le musée maritime, Royal Navy oblige !

Mais ne croyez pas qu’un tel voyage d’étude ne soit pas gai : admirer le London’s Eye, se laisser voguer sur la Tamise de Westminster à Greenwich, profiter du soleil en face du Royal Albert Hall, pique-niquer sur les bancs de Leicester Square, traverser Piccadilly Circus, Trafalgar Square, tout était surprise et divertissement.
Ajoutez des moments de voyage dans le temps : être ému par la Cathédrale Saint-Paul affrontant le Blitz, mettre ses pas sur le méridien d’origine à Greenwich, sans oublier le 21ème siècle et ses gratte-ciel aux surnoms surprenants : le Cornichon, le Rasoir, la Rape à fromage et le plus haut : l’Eclat de verre.
Terminez avec le très attendu shopping à Harrod’s, à Oxford Street et Covent Garden, et vous aurez la recette d’un voyage réussi, en y ajoutant l’enthousiasme des élèves et l’efficacité des accompagnateurs : Mme Frances, professeur d’Anglais et M. Abadie, professeur de Mathématiques.
Eblouis et heureux, tous les participants se sont laissés emporter dans l’Eurotunnel pour le retour, rassurés que le Brexit n’ait rien changé à l’accueil des familles anglaises.

D.Galifier

ThéoCourant #6

L’équipe de ThéoNet est heureuse de vous annoncer le retour pour une nouvelle saison de ThéoCourant, l’émission électrique qui vous tient au courant de l’actualité de votre lycée.

À la conquête de l’Histoire des Pyrénées

Pour le géologue, la sortie sur le terrain est un moment important qui va lui permettre de trouver des indices pour raconter l’histoire du lieu étudié, une histoire qui s’est déroulée il y a plusieurs milliards d’années.

Le 7 Octobre, les élèves des classes de première scientifique du lycée ont visité les différents sites en basse vallée d’Ossau à la recherche de témoins d’une période de l’histoire des Pyrénées.

Les structures géologiques, les roches et les fossiles observés ont permis de déduire une partie de l’histoire géologique du secteur : à la fin de l’ère secondaire, plus précisément au Crétacé (- 146 à – 65 millions d’années), une période de divergence entre la péninsule Ibérique et l’Europe a donné naissance à un sillon marin profond qui occupait l’emplacement de la chaîne des Pyrénées actuelle. Ce sillon était bordé de mers chaudes peu profondes, de lagons et de récifs.

« La sortie géologique nous a permis de passer de la théorie au concret, nous avons pu mieux comprendre notre environnement. En effet, nous avons été des témoins de l’ampleur des changements de la nature au fil du temps, mais également des avancées géologiques. Sur le terrain, nous avons mieux compris d’une manière plus ludique le thème étudié : la tectonique des plaques, l’histoire d’un modèle. » Une élève de première S.

 

Claudette Aurensan

« Théo » fête la science !

Cette année encore, le lycée Théophile-Gautier a célébré la fête de la science dans la joie et la bonne humeur. Des élèves de la classe préparatoire PC et de première S, encadrés par leurs professeurs, ont présenté de nombreuses expériences de physique-chimie et de SVT aux lycéens entre 12h15 et 15h. Les élèves du lycée ont parcouru les différents stands très attractifs qui ont également reçu la visite du personnel du lycée, de M. Laporte, Proviseur et de M. Hellio, Proviseur-adjoint.

La fête de la science à « Théo » en images.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au cours de cette manifestation, nous avons recueilli les témoignages de deux intervenants, Mme Sadou, professeur de chimie et Romain Lebredonchel, étudiant en 2ème année de Prépa scientifique.

Lou Beurier Perez & Solène Deutsch

ATEM, promotion 2016 !

Pour la troisième année consécutive,  nous vous présentons la nouvelle promotion de l’ATEM (Atelier ThéoNet d’Education aux Médias). Cette année, quatorze élèves de seconde écriront des articles dans ThéoNet. Ils seront encadrés par Mme Belvèze et M. Lapoutge  (Professeurs de sciences économiques et sociales), M.Cazcarra et Mme Péchon (Professeurs documentalistes), Mme Lafitte (Professeur de mathématiques) et M. Sastourné (Professeur d’Histoire-Géographie).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chaque vendredi après-midi de 13h à 15h, l’équipe de l’ATEM se retrouvera au CDI pendant les heures d’accompagnement personnalisé. Les élèves, répartis dans des groupes de travail, feront divers reportages et recevront un enseignement à l’éducation aux médias.

De plus, le Parvis Scène Nationale Tarbes Pyrénées, ayant renouvelé son partenariat avec l’ATEM, leur proposera d’assister à des spectacles, ce qui leur permettra d’écrire des articles et de réaliser des interviews.

Jean Baptiste Jouatel & Hadrien Mothes.

Sortie d’intégration !

En ce début d’année scolaire, une sortie d’intégration pour les 2°6 et 2°9 a été organisée au jardin Massey par Madame Ecorchon, professeure de SVT et Madame Derouault, professeure de physique-chimie. Les accompagnateurs ont proposé aux élèves de résoudre de nombreuses énigmes relevant de différentes matières. Cet après-midi s’est conclu par un goûter.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes allées interroger Mme Ecorchon. 

 Avec qui et comment avez vous eu l’idée de ce projet ? 

Caroline Ecorchon : « Madame Derouault et moi-même avions décidé de faire cette sortie, car nous avions remarqué que l’intégration des secondes issus d’établissements différents pouvait être difficile. Dans certaines classes, il faut parfois un trimestre pour que l’ensemble des élèves apprenne à se connaître. Cela permettra aussi à nos lycéens d’avoir un rapport plus détendu avec les professeurs et de casser la barrière de la relation élèves-enseignants. »

 Qu’aviez-vous prévu pour cet après-midi ? 

C.E : « On a cherché à former des groupes d’élèves venant de collèges différents. Nous avions prévu des défis qu’ils devaient remporter dans le jardin Massey et les enseignants se sont dispersés pour assurer le bon déroulement. »

Quels résultats attendez-vous de ce projet ? 

C.E : « On espère un meilleur esprit de groupe dans les classes ainsi qu’un climat d’entraide entre les élèves. »

Quels résultats avez-vous constatés après la sortie ?

C.E : « Je pense qu’il est encore trop tôt pour voir les résultats s’agissant de la relation enseignants-élèves. Au niveau relationnel entre lycéens, je ne peux pas me prononcer car je ne suis pas l’une d’entre eux. »

Nous avons également recueilli les impressions de quelques élèves. 

Mme. Ecorchon avait précisé qu’il y aurait des défis dont un sportif. Les élèves n’ont pas été surpris par le déroulement de l’après-midi, même si beaucoup d’entre eux espéraient plus de défis s’approchant d’une véritable course d’orientation. Pour eux encore, la sortie intervenait un peu trop tard dans l’année et était trop courte pour créer de nouveaux liens. Mais ils ont tout de même passé un bon après-midi et appris à mieux connaître leurs camarades. Cela a été une expérience très intéressante, à renouveler dés l’année prochaine.

Ibtissem Amara , Solène Deutsch & Lou Beurier-Perez.