Dessin du mois #5

Malgré l’annonce de la reprise prochaine des lycéens, il est possible et probable que certains terminent l’année avec le dispositif d’enseignement à distance actuel. Du côté du monde du travail, de nombreuses personnes ont aussi découvert la possibilité de télétravailler, et le ressenti sur cette expérience est partagé. Si certains ont hâte de retrouver leurs bureaux, d’autres y retourneront avec plus de réticence.

En effet, le télétravail, s’il peut s’avérer dérangeant ou déconcentrant, en séduit plus d’un. Plus de temps de transport, horaires flexibles, même pas besoin d’enlever les chaussons !

Aussi certains envisagent de partager leur futur temps de travail entre virtuel et présentiel ; car les avantages ne s’arrêtent pas là. Les personnes handicapées moteur par exemple y économiseraient beaucoup de déplacements. Si la pratique se démocratisait, on gagnerait également énormément de place en bureaux qui pourraient passer d’immeubles de six étages complets à un étage du même immeuble, organisé en open space où chacun pourrait venir récupérer quelques dossiers quand il le souhaite. 

Bien sûr il s’agit encore de fiction et on pourrait facilement y opposer que si certaines inégalités seraient réduites, cela en soulèverait d’autres, notamment celle de l’illectronisme.

Clémence Deutsch