Dessin du mois #7

Le 5 septembre dernier, en Eldorado dans l’état de Californie, un des nombreux feux de forêt qui ravagent cette région à l’heure actuelle a été provoqué par un engin pyrotechnique générateur de fumée utilisé dans le contexte d’une fête de révélation du sexe d’un bébé. 

À cause en grande partie du réchauffement climatique, la Californie est actuellement victime d’une grande vague de sécheresse et de chaleur. Selon The Guardian, 17 des 20 feux de forêt californiens les plus destructeurs se sont produits depuis 2003. 

Mais le feu du 5 septembre est particulièrement intéressant, non par son ampleur (bien qu’il ait déjà détruit plus de 8000 hectares de forêt) mais par sa cause. Une fête de révélation du sexe d’un bébé est une fête très populaire aux États-Unis où l’on dévoile le sexe d’un bébé à venir au moyen de codes couleurs (on découpe un gâteau pour révéler un glaçage bleu ou rose, on libère une fumée bleue ou rose…). 

Alors tout cela en valait-il bien la peine ? Faut-il faire exploser des pétards pour savoir si la chambre d’un enfant doit être peinte en rose ou en bleu, si on doit lui acheter des poupées ou des voitures ? La créatrice de ces « gender reveal parties » elle même se lève contre cette nouvelle tradition et contre les excès qu’elle entraîne. Elle met en avant sa fille qui ne correspond pas aux normes de la féminité et implore les gens d’arrêter de « cramer des trucs pour dire à tout le monde que leur enfant a un pénis » . 

Clémence Deutsch