Échange avec un lycée tchèque : Trutnov à Tarbes

« Cette année, nous allons en République Tchèque ! »  Pardon, comment, quoi qu’est-ce ? Mais oui ! J’ai bien entendu, notre professeur d’anglais, David Tufnell, nous emmène en Europe centrale pour un magnifique échange scolaire ! Au début, le scepticisme et le désordre régnaient parmi les volontaires au voyage. Et puis, peu à peu, tout s’est concrétisé, les problèmes se sont aplanis et l’impatience a grandi… Nous avons fait la connaissance de nos correspondants (certains sont même passés par trois correspondants, c’est vous dire le mal qu’on a eu !), nous avons payé tous les frais pour faire de notre séjour un moment inoubliable, nous avons préparé des exposés sur notre belle région pour nos amis tchèques…

© Raphaëlle Senna
© Raphaëlle Senna

Après quatre mois de discussion via Internet (plus précisément via l’incontournable Facebook), arrive la semaine tant attendue, l’arrivée de nos friends from Czech Republic chez nous… Nous avons du mal à y croire !

Et pourtant… Dimanche 17 mars, 19h00. Un étrange bus marqué « CZ » fait son apparition place de la Préfecture… Et aussitôt nous voilà plongés dans le bain. Nos nouveaux amis, avant d’arriver à Tarbes, sont passés par Albi et Clermont-Ferrand, et ont déjà les yeux remplis de France. A nous de continuer pour leur faire voir du pays !

Lundi matin, nous les emmenons en cours. Que de changements pour eux ! Ma correspondante me glisse à l’oreille qu’ils n’ont pas de cour extérieure dans leur lycée. Je suis sidérée… Mais moins qu’elle lorsque nous allons manger au self à midi ! Là, les Tchèques  nous interpellent car ils ne savent pas ce qu’ils ont dans leur assiette, et nous leur répondons : « Nous non plus ! Mais mange, c’est bon. Enfin, la plupart du temps. » Ben, oui, il faut dire ce qui est, le self, ce n’est pas le Fouquet’s… L’après-midi, nos correspondants partent faire le tour de la ville, en passant avant tout par les Haras, fleuron de notre belle petite ville. Enfin, avant de les ramener à la maison pour une deuxième soirée chez l’habitant, nous leur présentons nos projets, histoire qu’ils aient une petite idée de ce qui allait les attendre durant la semaine !

Mardi, ils passent la journée à Lourdes, après un passage aux grottes de Médous. Ils pique-niquent sur les rives du lac, se rendent au Musée pyrénéen, et bien entendu passent par les sanctuaires…

© Raphaëlle Senna
© Raphaëlle Senna

Mercredi matin, en compagnie de quelques Français, nos amis tchèques partent pour l’usine de locomotives d’Alsthom. L’après-midi, nous les retrouvons au Pic du Midi, dans la neige, les yeux vers les étoiles grâce à l’observatoire.

Le jeudi est placé sous le signe de Pau : vieille ville, château, musée des Beaux-arts… Tout y est passé ! Pour leur plus grand bonheur, d’après ce qu’ils nous ont dit. Mais… c’est déjà le dernier soir, hélas ! Personne n’a vu la semaine s’écouler, et d’un coup les trente-neuf jeunes Français que nous sommes meurent d’envie d’aller chez eux, en République Tchèque, de connaître leurs coutumes comme ils ont appris à connaître les nôtres… Heureusement, nous n’avons que deux semaines à attendre !

 

Raphaëlle Senna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *