Illustres, ils le sont !

C’est devant une salle comble que l’atelier théâtre du lycée Théophile-Gautier a joué la pièce Les Illustres à la Maison Des Associations du Quai de l’Adour, les 17 et 18 mai. Nous y étions !

Cette création originale, écrite et mise en scène par Frédéric Garcès, est une comédie tragique qui s’appuie sur des faits historiques rapportés par la Comédie française et le Ministère de la Culture. Grâce au somptueux décor réalisé par Jean-Jacques Garcès, nous plongeons littéralement dans les coulisses du théâtre du Palais-Royal à Paris pour vivre, avec les comédiens de la troupe du Roi, les dernières heures de la vie de Molière lors de la quatrième représentation du Malade imaginaire.

Cette année, Frédéric Garcès, comédien et metteur en scène tarbais de la Compagnie des Odyssées qui dirige cet atelier depuis cinq ans maintenant, a permis à quatorze lycéens de découvrir le plaisir des mots et de la gestuelle du 17ème siècle.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Magnifique, extraordinaire, stupéfiant, époustouflant, quel bonheur !… telles étaient les réactions des spectateurs à la sortie. Tous ont souligné la beauté du texte, le jeu remarquable des acteurs qui, pour la majorité, montaient pour la première fois sur scène. L’un de ces jeunes comédiens, d’un tempérament plutôt réservé, nous a même confié avoir goûté avec délectation au plaisir de jouer devant un public. Vêtus de magnifiques costumes confectionnés par Carine Lanes, les lycéens ont majestueusement incarné les rôles de Molière et des différents membres de sa troupe.

Cette pièce a certainement suscité des vocations d’acteurs chez les élèves et mériterait d’être jouée au théâtre du Palais-Royal, là où le Malade imaginaire a vu le jour. Frédéric Garcès et sa troupe ont su rendre les Illustres immortels !

Antoine Paulus