Du cœur au stylo !

Jean-Baptiste Bullet, plus connu sous le nom de JB Bullet est un chanteur tarbais. Découvert par le grand public après les attentats de Charlie Hebdo en janvier 2015, il avait rendu hommage aux victimes dans une vidéo où il chantait « Je suis Charlie ».

Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son premier album « Du coeur au stylo » qui sortira le samedi 23 avril. Et c’est à cette occasion qu’il montera sur la scène de la Gespe.

Quand t’es-tu lancé dans la musique ?

Au départ, je suis autodidacte. J’ai appris la guitare avec mon père sur ses vieux cahiers avec des morceaux de Cabrel, d’Aznavour… Il n’y avait pas YouTube à l’époque, pas de tutos !

Et quand, j’ai décidé de me lancer à fond dans la musique après mes études de notaire, j’ai pris des cours de guitare, de chant et de MAO (Musique Assistée par Ordinateur) pour progresser et me professionnaliser.

Au départ, nous avons essayé de trouver des dates dans des bars des Hautes-Pyrénées. Et puis, j’ai écrit la chanson « Je suis Charlie ». Et à partir de ce moment-là, ça a pris de l’ampleur. C’était impressionnant ! 

Tu as eu en effet beaucoup de succès avec la chanson « Je suis Charlie ». Comment l’as-tu écrite ?

J’étais devant la télé et j’ai ressenti le besoin d’écrire. Le lendemain matin, je me suis enregistré vite fait avec ma webcam et j’ai publié la chanson sur Facebook. Le soir, en rentrant chez moi, je me suis rendu compte de l’ampleur que ça avait pris.

Ce buzz a-t-il été facile à gérer ?

Avec le recul, il faut reconnaitre que cela a été assez compliqué. Déjà, le contexte était dur pour la nation, on ne s’y attendait pas. Et puis, c’était également très impressionnant pour moi. Il a fallu que je fasse plusieurs allers-retours à Paris pour passer à la télé et à la radio, parfois même en direct ! Je n’y étais pas préparé. Cela a été éprouvant.

Aujourd’hui tu te prépares à sortir ton premier album qui s’intitule « Du coeur au stylo »…

Ce titre vient d’une interview donnée au Parisien le lendemain des attentats de Charlie. A la journaliste qui m’interrogeait, j’ai expliqué que j’avais écrit cette chanson directement du cœur au stylo et j’ai gardé cette formule.

Et quels sont les messages de tes chansons et le style musical de ton album ?

Les musiques sont un mélange de plusieurs styles : folk avec beaucoup de guitare, rock, electro… mais l’accent a surtout été mis sur les textes. J’ai voulu aborder des thèmes comme la société, la solidarité… et j’ai essayé de construire une histoire, celle d’un jeune homme très impliqué dans la vie sociale et qui veut aider son prochain au niveau local mais qui est rattrapé par la société. Il se remet donc en question et part sur les routes pour trouver des réponses.

Pochette de l’album

Comment as-tu enregistré cet album avec tes musiciens ?

Nous l’avons enregistré à la maison en un temps record de cinq semaines. C’était une sacrée aventure. Nous avons très peu dormi pendant quatorze jours mais nous sommes très contents du résultat. Ça sonne très live parce que cet album est justement avant tout un support pour le live.

Tu te produis donc à la Gespe samedi 23 avril. Comment as-tu créé ton spectacle ?

J’ai voulu un spectacle immersif sans tomber dans la comédie musicale. Nous avons beaucoup travaillé les jeux de scène, les lumières, les placements et les costumes avec la créatrice tarbaise Sophie Matéos.  Anaïs et Alexandre m’accompagneront à la batterie, Roocky et Mohamed à la basse, Bertrand au clavier et Thomas à la guitare. C’est vraiment le spectacle d’une bande de copains.

JB Bullet et ses musiciens vous attendent nombreux samedi 23 avril à la Gespe pour découvrir ce premier album !

Louis & Tom Lefèvre