J’irai au bout de mes rêves…

C’est un Jean-Philippe Patrice serein, radieux et en pleine confiance que nous avons eu le plaisir de retrouver dans les murs de notre lycée — son ancien lycée — peu de temps avant les grandes échéances sportives qui se profilent à l’horizon.

Ses excellents résultats, tout au long de la saison 2015-2016, lui ont assuré la 1ère place de la sélection en équipe de France sabre junior : en remportant la coupe d’Europe à Budapest (Hongrie) en septembre puis en finissant 17ème à Plovdiv (Bulgarie), 6ème à Dormagen (Allemagne) et 5ème à Strasbourg, il termine numéro 1 des juniors français, 4ème junior européen et 7ème junior mondial.

©Jean-Philippe Patrice
©Jean-Philippe Patrice

Nous allons donc avoir le plaisir de suivre ces matchs en direct en streaming, en compagnie de Charles Colleau, Naël Canali et Benjamin Roger, lors du championnat d’Europe à Novi Sad en Serbie dont l’épreuve individuelle junior se déroulera le lundi 7 mars à partir de 13h30 et l’épreuve par équipe le mercredi 9 mars à partir de 10h30.

L’ensemble des résultats seront disponibles ici.

Du fait de la forte représentation des nations phares de l’escrime que sont l’Italie, l’Allemagne, la Russie… ce championnat d’Europe sera une compétition sans doute beaucoup plus relevée que les championnats du monde qui suivront en avril à Bourges.

Mais Jean-Philippe a bien l’intention d’assumer son rang de favori et a l’ambition de remporter à la fois le titre en individuel et par équipe.

©Jean-Philippe Patrice
©Jean-Philippe Patrice

Ses excellents résultats ne limitent pas aux seules compétitions juniors : Jean-Philippe brille également dans la catégorie sénior, catégorie qu’il n’intégrera réellement que dans un an et demi.

Fin janvier, lors de la coupe du monde sénior qui s’est déroulée à Padoue en Italie, Jean-Philippe s’est confronté à 192 concurrents âgés de 20 ans à 39 ans. Il a terminé à une belle 25ème place mais a surtout fini 2ème Français de cette compétition, devant bon nombre de ses compatriotes bien plus âgés que lui.

C’est, du haut de ses 18 ans, un résultat assez exceptionnel et très prometteur pour l’avenir.

©Jean-Philippe Patrice
©Jean-Philippe Patrice

Cette coupe du monde sénior de Padoue a semble-t-il provoqué en lui une sorte de déclic : « Je suis entré dans cette compétition sans pression et depuis, je sens que je suis capable. Je me sens de plus en plus épanoui dans mon escrime. Je n’ai jamais été un surdoué de l’escrime mais mon investissement est total.  J’ai bossé, beaucoup bossé… et j’ai fait des sacrifices, comme ceux de quitter ma famille à 15 ans pour venir au Pôle France sabre de Tarbes et de suivre mes années de lycée à Théo. La première année, ça a été dur : tu as, par moment, vraiment envie de rentrer chez toi parce que tes parents te manquent. Mais je sais pourquoi je suis parti, c’est pour accomplir mes rêves ! ».

Des rêves de championnat d’Europe, de championnat du monde et de Jeux Olympiques à Tokyo en 2020, puis peut-être à Paris en 2024.

©Augusto Bizzi
©Augusto Bizzi

En attendant, et en plus de ses cinq entraînements à coup de 3 à 4 heures par entraînement, de ses deux leçons individuelles de 45 minutes par semaine et des nombreuses compétitions qui rythment ses weekends, Jean-Philippe suit par correspondance le DUT GEA de Grenoble. L’année prochaine, il intégrera l’INSEP et tentera également d’entrer à l’ESCP Europe à Paris.

Nous lui souhaitons de nombreux succès et, surtout, d’aller tout au bout de ses rêves !

Hélène Lafitte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *