Journal de bord d’une française à Taiwan

Depuis maintenant un peu plus d’un mois, je vis à Taiwan, surnommée le « Cœur de l’Asie ».

Ce surnom est vraiment très bien choisi, autant pour le fait que l’île de Taiwan se situe géographiquement au « cœur » de l’Asie que pour la gentillesse des Taïwanais dont le cœur est « en or ».

On m’a accueillie comme une reine à l’aéroport où le Rotary club avait organisé un petit comité.

© Marie Izdag
© Marie Izdag

 

La gastronomie à Taïwan est quelque chose de particulièrement important pour les habitants : on y mange tout le temps. Mais c’est une nourriture très saine et ils font beaucoup plus de sport que nous. Ainsi leur taux d’obésité n’est pas très élevé, comparativement  à la quantité de nourriture qu’ils consomment.

© Marie Izdag
© Marie Izdag

Ma ville, Taoyuan ( 桃園) peut être considérée comme  la capitale économique de l’île. C’est là que se trouvent l’aéroport international et de nombreux sites industriels. Elle se situe à environ 45 minutes de Taipei, la capitale politique. Il existe peu de bâtiments historiques, à part les nombreux temples. Pour trouver des lieux plus traditionnels, il faut aller un peu en dehors de la ville. Ce qui est bien, c’est qu’en 20 ou 30 minutes on peut se rendre à la montagne ou à la mer ou encore aller dans d’autres villes.

© Wikipedia
© Wikipedia

Etant donné que Taiwan est réellement une petite île — elle est plus petite que la région Midi-Pyrénées, mais 30 millions de personnes y vivent —, on peut facilement se déplacer et aller au sud comme au nord, à l’ouest comme à l’est.

 

Mon lycée à Taoyuan est la Yang Ming High School (陽明高中)

© Marie Izdag
© Marie Izdag

Ce lycée est très grand, et il le faut pour accueillir au maximum 2000 élèves chaque année. L’enseignement n’est pas du tout le même que chez nous : le silence règne pendant les cours, et notre professeure principale possède nos numéros de téléphone pour pouvoir nous contacter si quelque chose de spécial ou d’inattendu se passe. Mon lycée étant habitué aux students exchanges, j’ai un emploi du temps organisé : classe d’arts manuels, cours d’informatique…

Pour que tous les étudiants nous connaissent — il y a aussi un américain avec moi dans ce lycée —, on nous a demandé de faire une présentation devant tous les élèves. Maintenant, certains nous disent bonjour et sont complètement fous à l’idée de nous voir ou de nous parler. C’est dire l’engouement des Taïwanais pour les étrangers !

Les élèves de la classe 119 sont vraiment heureux que je sois dans leur classe et font tout pour que je m’y sente au mieux. Entre ceux qui me parlent anglais pour que je ne sois pas perdue, ceux qui s’occupent de m’acheter le déjeuner, ceux qui ont les mêmes goûts que moi ou tout simplement ceux qui me font sourire ou rire, c’est vraiment super !

© Marie Izdag
© Marie Izdag

 

Si vous voulez suivre d’un peu plus près mes aventures, j’ai créé un blog sur lequel je poste régulièrement des articles sur ma vie à Taïwan : taiwanexchangedream.tumblr.com

 

Marie Izdag

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *