La Chute des géants

La Chute des géants est le premier tome de la trilogie Le Siècle de l’auteur gallois Ken Follet. L’histoire commence en janvier 1914 pour finir en août 1919. L’auteur dresse une fresque de la première guerre mondiale du point de vue de cinq familles de nationalités diverses. Nous suivons donc le parcours de Billy et Ethel Williams, frère et sœur issus d’une famille d’ouvriers gallois, de lady Maud Fitzherbert, une noble anglaise aux idées libérales, de l’allemand Walter Von Ulrich, attaché militaire à l’ambassade d’Allemagne à Londres, de Gus Dewar, américain fils de sénateur et de Grigori et Lev Pechkov, deux frères russes, ouvriers à Saint-Pétersbourg. C’est à travers leurs opinions, leurs épreuves et leurs espoirs que l’on découvre le quotidien des civils, les horreurs de la guerre et les manigances politiques de ce début du XX° siècle.

Personnellement, j’ai beaucoup hésité à commencer ce livre, d’abord parce que je n’aime pas particulièrement les romans historiques et surtout à cause de sa taille, quand même plus de neuf cents pages ! Mais finalement, je ne les ai pas vues passer ! Et quelle surprise ! Moi qui croyait plutôt bien connaître cette période de l’histoire – et pour cause, on l’étudie en primaire, au collège et au lycée – ce livre m’a fait comprendre dès les premiers chapitres que je n’en connaissais qu’un aspect très superficiel et surtout très français. En effet, comme vous avez pu le constater, aucun des personnages principaux n’est français. Le point de vue français est donc très peu, voir pas du tout abordé, et c’est justement ce qui fait tout l’intérêt de ce livre. De plus, on s’attache vite aux personnages de ce roman. On se prend souvent à espérer et lutter avec ces personnalités fortes qui ont toutes la volonté de faire changer les choses et qui se donnent les moyens d’y parvenir.

Ce livre a complètement changé ma façon de voir cette horrible période de l’histoire ainsi que la politique qui occupe une place très importante dans le roman. C’est avec plaisir que je me suis plongée dans ce récit complexe fait d’intrigues politiques, de trahisons, d’espionnage, de passions amoureuses et de lutte des classes. Je recommande vivement ce livre à tous les curieux qui se posent des questions sur ces événements qui ont marqué notre histoire et je vous conseille de ne pas vous laisser décourager par le volume de ce roman : l’écriture fluide et l’histoire prenante nous donnent envie d’en lire et d’en apprendre toujours plus.

Solène Deutsch