La Timidité Des Cimes

Suite à notre sortie au Parvis qui avait pour but de découvrir ce lieu culturel, nous avons eu l’occasion d’interviewer Magali Gentet, la responsable déléguée du Centre d’art.

Retrouvez cette interview en vidéo.

Plastic Reef, récif de plastique, est une œuvre réalisée par Maarten Vanden Eynde en 2012 avec du plastique et des matériaux divers qu’il a fait fondre. Elle représente les déchets polluants que peuvent produire les humains. Cette œuvre fait référence au « sixième continent », masse de déchets s’agglutinant dans l’océan Pacifique faisant six fois la taille de la France. A première vue, de loin, le spectateur aperçoit une masse ressemblant à du corail grâce aux couleurs vives. De plus près, il se rend compte que ce sont des objets en plastique qui forment cette « barrière ». Vanden Eynde a donc volontairement voulu surprendre. Au fil des expositions, l’œuvre prend du volume ! En effet cette œuvre est modulable et s’agrandit chaque fois qu’elle est transportée.

Kyklos est une création réalisée par Charlotte Charbonnel en 2015. Les matériaux qui la composent sont : de l’eau, du pigment, du bois, de l’ardoise et un système hydraulique. De loin, cette œuvre fait penser à un morceau de diamant ou à de la roche volcanique. En s’approchant, on découvre une vasque remplie d’eau au centre de laquelle s’active un tourbillon incessant qui fait penser à celui d’une baignoire. Un léger bruit de moteur s’échappe de Kyklos dû au tourbillon.

Camélia Addi & Hadrien Mothe