La voleuse de livres

La voleuse de livres

Markus Zusak

2005

Résumé :

Allemagne, Seconde Guerre Mondiale. Liessel Meminger, son frère et sa mère se rendent à Munich pour placer les deux enfants en famille d’accueil. Mais le petit frère meurt de froid pendant le village… Lorsque la Mort vient chercher l’âme du petit garçon, elle est aussitôt fascinée par la fillette. Elle suivra son histoire, ses rencontres, ses passions… Les parents adoptifs de Liessel, l’accordéoniste Hans Hubermann et sa dragonne au cœur d’or de femme, Rosa. L’amitié avec le garçon aux cheveux jaune citrons, Rudy Steiner, premier et trop tard reconnu amour de la fillette. La famine et les vols de pommes de terre dans les champs. Le Juif dans la cave… Et surtout la passion pour les livres née de la volonté de Liessel de se débarrasser du fantôme de son petit frère. La Mort, narratrice fidèle mais lucide, donne de cette période sombre de l’Allemagne un tableau illuminé par le courage d’une orpheline.

 

Mon avis :

Ce narrateur inattendu qu’est la Mort donne au roman un aspect de mélancolie, de nostalgie, une ambiance sombre renforcée par le climat de 39-45. Rempli de personnages accrochés à la vie, d’humour et d’amour, traversé par la Grande Histoire mêlée aux petites, ce livre vous arrachera larmes et rires en même temps à chaque page. Liessel vous paraîtra plus familière que votre propre petite sœur, et si vous aviez peur de la Mort, vous serez en partie réconciliés avec elle : c’est une personne douce et triste qui porte toute la douleur du monde sur ses épaules…

 

Raphaëlle Senna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *