Le dessin du mois #3

Ce mois-ci, j’aurais évidemment préféré évoquer un autre sujet, mais compte tenu des circonstances actuelles, le thème du confinement semblait difficile à éviter.

En effet, depuis plus de deux semaines, la France entière est confinée et les déplacements sont restreints et régulés.

Cette situation a des conséquences diverses, allant de failles dans la santé mentale de certains à la diminution entre autres du taux de dioxyde d’azote dans l’air.

Mais malgré le printemps qui fleurit un peu partout, ce qui prime au dehors c’est une ambiance étrange, surtout dans les grandes villes. Partout circulent des images de lieux habituellement regorgeant de vie, aujourd’hui vides.

Ainsi, ce dessin est dédié à tous ceux qui sont obligés, eux, de sortir malgré la crise : soignants, livreurs, éboueurs, camionneurs, agents d’entretien, de supermarchés… Plus que jamais il nous faut être reconnaissants et solidaires envers ceux qui se battent pour nous de toutes les manières possibles.

Clémence Deutsch