Le forum scientifique de « Théo »

Vendredi 20 décembre, un forum des formations scientifiques accessibles après un bac S a eu lieu au lycée. Ce forum, organisé tous les ans par les classes préparatoires scientifiques de Théo, accueillait cette année en plus des écoles d’ingénieur, des formations médicales, les universités de Pau, de Toulouse, l’IUT de Tarbes, l’Armée de l’Air et la Marine Nationale.

© Hervé Cazcarra
© Hervé Cazcarra

Des élèves de seconde, de 1ère et terminale S du lycée Théophile-Gautier mais aussi du lycée Marie-Curie, sont venus s’informer. Le public était invité à suivre une courte présentation des formations, et plus particulièrement des classes préparatoires scientifiques PCSI et PC de Théo. Ces dernières permettent, depuis leur création en 1994, de donner accès aux écoles d’ingénieur à des jeunes de la région, grâce à l’encadrement de qualité dont ils peuvent bénéficier à Théo . L’accent a été mis sur le fait que ces classes ne sont pas aussi sélectives que l’on pourrait le croire. La majorité des étudiants acceptés en classe préparatoire à Théo ont une mention AB ou passable, 90 % passent en 2ème année, et tous accèdent à une école d’ingénieur en deux ou trois ans.

© Hervé Cazcarra
© Hervé Cazcarra

Ces classes préparatoires offrent de nombreux débouchés, très variés, de l’ingénieur à l’enseignant-chercheur. De plus, avec la désaffection que connaissent actuellement les filières scientifiques, la France manquant d’ingénieurs, les élèves-ingénieurs se voient proposer plusieurs offres d’emploi avant même la fin de leur cursus. Cette tendance va en s’accentuant : les ingénieurs ont et continueront d’avoir la cote sur le marché du travail.

© Hervé Cazcarra
© Hervé Cazcarra

Les classes préparatoires permettent également à ceux qui ne savent pas encore quoi faire après un bac S de se laisser encore deux ans pour acquérir de solides méthodes de travail et choisir leur orientation professionnelle, tout en se laissant un maximum de choix possibles.

© Hervé Cazcarra
© Hervé Cazcarra

Ce forum remporte tous les ans un vif succès et permet aux étudiants en classe préparatoire et aux lycéens de se renseigner sur les études supérieures. L’information étant délivrée par de jeunes étudiants en école d’ingénieur ou dans d’autres formations, le contact est direct et efficace.

Sophie Sadou

© Hervé Cazcarra
© Hervé Cazcarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *