Le génie de Cabu

Le 7 Janvier 2015 lors des attentats survenus à Paris contre Charlie Hebdo, la France a perdu plusieurs de ses plus grands dessinateurs. Parmi eux figure Cabu, l’un de ses caricaturistes emblématiques.

Cabu, de son vrai nom Jean Cabut, est né le 13 Janvier 1938 à Châlons-en-Champagne. A 12 ans, il remporte son premier concours de dessins organisé par le magazine Cœurs vaillants. A 16 ans, il rejoint l’Ecole Estienne (Ecole supérieure des arts et industries graphiques) à Paris et publie ses premiers dessins dans L’Union de Reims et dans Paris Match. Dans les années 60, il dessine pour Hara-Kiri ; c’est d’ailleurs à ce moment-là qu’il rencontre Wolinski. Après l’interdiction de ce journal c’est Charlie Hebdo qui voit le jour ; Cabu fait tout de suite partie de l’équipe et dessine régulièrement dans cet hebdomadaire. En 1980 il se lance à la télévision où il illustre en direct l’émission de Dorothée : Récré A2.

http://www.poly.fr/last-but-not-least%e2%80%a6-cabu/
http://www.poly.fr/last-but-not-least%e2%80%a6-cabu/

De tous les dessins publiés, ceux de Cabu étaient parmi les plus osés, ce qui en a fait une des cibles principales des terroristes. Le caricaturiste était un symbole de la liberté d’expression. Aujourd’hui plus que jamais, les Français se rendent compte à quel point elle peut être précieuse. Cabu restera sans aucun doute un modèle à suivre pour les générations futures.

Tom Lefèvre & Colhin Iborra

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *