L’entrée de Jean Zay au Panthéon

Le 27 mai, les cendres de Jean Zay seront transférées au Panthéon. Ce faisant, la Nation rendra hommage à l’homme public, ministre de l’Education Nationale sous le Front Populaire à l’origine de réformes ambitieuses, résistant de la première heure et martyr de la collaboration.

Le Panthéon est un monument historique de style néo-classique situé dans le Vème arrondissement de Paris qui a été ou non une église en fonction des régimes politiques et de leurs convictions religieuses. C’est lors de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, en 1905, qu’il obtient son statut actuel de bâtiment servant à honorer les grands hommes de France. Aujourd’hui, soixante et onze personnalités reposent à l’intérieur du monument. Parmi elles figurent Jean-Jacques Rousseau, Victor Hugo, Emile Zola ou encore Jean Jaurès.  Personne n’est entré au Panthéon depuis Alexandre Dumas, en 2002.

Le 27 mai prochain,  quatre personnalités nouvelles  les rejoindront : Germaine Tillon (ethnologue et résistante), Geneviève de Gaulle-Anthonioz (présidente de l’association ATD-Quart monde), Pierre Brossolette (journaliste et résistant), et Jean Zay.

Dans le cadre de ses propositions et de ses actions de médiation, le Parvis a organisé une semaine de rencontres autour du spectacle Jardin secret interprété par Benoît Giros. C’est dans ce contexte que l’équipe du Parvis, partenaire de l’ATEM, s’est transportée au lycée Théophile-Gautier pour une journée de rencontres exceptionnelle, vendredi 20 mars. Les élèves de l’ATEM et quelques autres ont ainsi pu assister à une représentation du spectacle théâtral que Benoît Giros a composé à partir d’extraits choisis du journal de captivité écrit par Jean Zay pendant son emprisonnement à Riom, sur ordre du régime de Vichy. A la suite du spectacle, les élèves se sont entretenus avec Catherine Martin-Zay, sa fille. Voici quelques extraits de cet après-midi émouvant.

 

 

Chloé Flamand, Léna Guillaume, Louis & Tom Lefèvre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *