Musique : Et si on parlait d’eux ?

Les cinq artistes du mois font leur retour en 2014 ! 

Pendant les fêtes, les examens ou n’importe quelle période de l’année, écouter un peu de musique est le meilleur moyen de décompresser ; par chance, ce début d’année a vu la sortie de nombreux albums de genres très différents. Voici donc les cinq artistes qui se sont littéralement fait entendre ces deux derniers mois, avec une nouvelle création ou un retour sur scène:

Yoann Fréget – Quelques heures avec moi

© CyndiieDel - http://www.flickr.com/photos/95207016@N06/8985345423
© CyndiieDel – http://www.flickr.com/photos/95207016@N06/8985345423

« Le chant, ce n’est pas comme l’athlétisme, ça vient de là » affirme le gagnant de la dernière saison du télécrochet The Voice, en montrant sa poitrine. Même s’il a été un peu discret à la parution de ses premiers titres, Fréget est très fier de cet album, qui selon lui définit bien sa personnalité. On y retrouve une belle diversité de genres (gospel, funk…) que le chanteur a tous interprétés pendant les primes de The Voice ; sa grande voix qui procure toujours le même « frisson », la même émotion qu’auparavant. Des débuts certainement très prometteurs.

Toni Braxton – Love, marriage, divorce

http://www.flickr.com/photos/31211444@N05/4526026574
© UrbanBridgez.com – http://www.flickr.com/photos/31211444@N05/4526026574

La chanteuse américaine s’est finalement décidée à mettre un terme à sa période « Téléréalité » pour dévoiler un huitième album studio. Après le calme des années 2008 à 2013, ce nouveau disque peut être un moyen de repopulariser la vedette de la fin des années 1990, qui fait cette fois encore usage de sa voix somptueuse sur de magnifiques airs de piano avec des titres tels que Babyface. Les amateurs de soul auront de bonnes chances d’apprécier.

Britney Spears – Britney Jean

© steven.ishiwara - http://www.flickr.com/photos/28478615@N03/6046015136
© steven.ishiwara – http://www.flickr.com/photos/28478615@N03/6046015136

La princesse de la pop revient sur le devant de la scène avec sa nouvelle composition, qui n’est pas des moindres ; cet album très old school, parfois comparé à son troisième album Britney montre que la chanteuse n’a pas épuisé son insatiable joie de vivre. Si les critiques sont restées un peu mitigées, principalement en France (« Un nouvel album anodin… » Avoiralire),  le CD réalise tout de même de bonnes performances dans les charts et le titre Work bitch sorti en Novembre en a déjà ravi plus d’un.

Beyoncé – Beyoncé

© netmen. - http://www.flickr.com/photos/22569641@N02/3028322296
© netmen. – http://www.flickr.com/photos/22569641@N02/3028322296

Cet « album visuel » marque un grand coup dans la carrière de la chanteuse, qui l’associe entièrement à elle-même et à son style musical (d’où le titre de l’album, et à sa pochette, où l’on voit seulement écrit « Beyoncé » sur un fond noir). Ce mélange d’électro et de pop réalise de très bonnes performances, avec notamment des titres comme Drunk in Love, qui est le grand succès de ce disque : même s’il n’atteint peut-être le pas le niveau de If I were a boy ou Single Ladies, on profite toujours de la grande voix de la chanteuse, qui met en place le genre d’atmosphère glauque dont on raffole. De plus, cela lui permet d’expérimenter le rap (car Drunk in Love est réalisé en duo avec le rappeur américain Jay-Z). Que du bonheur pour la reine du R&B !

Bruce Springsteen High Hopes

© crisgallegophoto - http://www.flickr.com/photos/29179437@N00/2075977516/
© crisgallegophoto – http://www.flickr.com/photos/29179437@N00/2075977516/

A 64 ans, le rockeur revient sur l’ensemble de sa carrière avec cette nouvelle production, qui contient de nombreuses reprises comme High Hopes, qui était déjà paru en 1996 dans son album Blood Brother, ou Dream Baby Dream, interprété à l’origine par le duo new-yorkais Suicide. On aura encore l’occasion d’apprécier de superbes passages à la guitare, avec un petit côté old school qui rappelle un peu le rock des années 1990. La grande voix de Springsteen ne s’est pas non plus éteinte, loin de là. Le soutien du guitariste Tom Morello apporte toujours plus de qualité à cet album, qui laisse présager beaucoup de succès à l’avenir.

Jean-Philippe Trapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *