Les garçons ne tricotent pas (en public)

Un roman agréable à lire, mettant en scène un adolescent d’aujourd’hui.

Les garçons ne tricotent pas (en public), écrit par Tom Easton et publié aux éditions NATHAN est le roman de jeunesse par excellence. Suite à un concours de circonstances, Ben, un adolescent de 17 ans n’ayant rien de particulier, mais légèrement malchanceux se retrouve soumis à une mesure de probation. Il doit exécuter les activités proposées par son agent de probation : tenir un journal, “donner en retour” et suivre un cours de tricot ! Ce qu’il prend pour une activité honteuse et ennuyante peut-elle alors devenir une passion ?

L’élément qui fait tout son charme au roman est sans aucun doute le personnage principal, dont on suit les aventures au travers de son journal. Malgré son statut de jeune délinquant, Ben n’est qu’un adolescent ordinaire qui va au lycée, cherche à plaire aux filles et à rendre son père fier . En effet, ses problèmes ne proviennent que de ses amis aux idées loufoques. Sa façon de se noyer dans ses mensonges, au fur et à mesure qu’il en invente pour sauver sa réputation, est adorable et assez crédible pour permettre au lecteur de s’identifier et de s’attacher à lui.

En fait, Les garçons ne tricotent pas (en public) est une très bonne lecture que je conseillerais majoritairement aux adolescents car le style d’écriture est simple, fluide, les personnages, particulièrement Ben, sont attachants… Mais on ne peut ignorer le message caché derrière ce récit assez léger. En effet, l’auteur met en évidence le problème du sexisme, particulièrement à l’adolescence, où certaines activités semblent “réservées aux filles” et inversement. Finalement, c’est pour cela que j’encouragerai les collégiens et les lycéens à découvrir ce roman.

Marie Parent