Les « hits » du top 50 : à écouter ou à jeter ?

Pour la première fois, ThéoNet se penche sur le Top 50 des Singles de la France ; on y retrouve des titres de genres et de nationalités très différents. J’ai choisi aujourd’hui de me concentrer sur cinq titres qui « marchent » en me posant la question suivante : leur succès est-il mérité, ou non ?

1. Pharrell Williams – Happy

C’est le genre de tube qu’on entend en boucle à la télé et sur toutes les radios : sauf à vivre au fond d’une caverne, c’est juste impossible de ne pas connaître. Pharrell, qui était un peu discret depuis ses collaborations avec Daft Punk et Robin Thicke, frappe un grand coup en atteignant la première place en France et dans une bonne dizaine de pays.

© Eero Alava - https://www.flickr.com/photos/reegone/4830167129/
© Eero Alava – https://www.flickr.com/photos/reegone/4830167129/

Mon avis : Le succès est mérité. Ce n’est pas bien compliqué : c’est la musique qui me sert de réveil tous les matins. Pas besoin d’être spécialement de bonne humeur, il suffit de l’entendre pour se lever et danser. L’air se retient facilement, les paroles sont super positives, la voix se mélange bien dans la musique… quasiment aucun défaut, parfait. Le clip de 24 heures est d’ailleurs une très bonne idée.  J’ai regardé quelques-unes des vidéos qui ont été tournées sur le même modèle et j’ai beaucoup aimé. A ne pas manquer (même si, comme je l’ai dit tout à l’heure, c’est bien difficile…) !

2. Avicii – Addicted to you

Après un succès mondial avec Wake me up ! et Hey Brother, Avicii revient déjà avec un nouveau titre. Le single est chanté par l’Américaine Audra Mae et atteint la sixième place en France.

© Mark Runyon - https://www.flickr.com/photos/concerttour/8052526402/
© Mark Runyon – https://www.flickr.com/photos/concerttour/8052526402/

Mon avis : Le succès est mérité. Là aussi c’est un grand OUI. La première chose qui m’a frappé quand j’ai entendu la chanson pour la première fois, c’est la superbe qualité de la voix : entre Aloe Blacc1 et les autres, Avicii a vraiment le chic pour se trouver de bons interprètes (il faudra que je pense à écouter un peu ce que fait cette chanteuse d’ailleurs). Mais ce n’est pas tout. J’aime particulièrement l’ambiance un peu sombre qui se dégage des couplets. Après, la musique monte progressivement jusqu’à ce magnifique refrain dance, c’est juste excellent. Plus je l’écoute, plus je deviens « addicted » à cette chanson. Certains ne l’aiment pas, parce qu’ils trouvent ça trop électronique ou pour d’autres raisons. Mais en restant objectif, c’est un titre de qualité qui a largement sa place parmi les sommets de nos charts.

3. London Grammar – Wasting my young years

Tiens, un nouveau groupe ! Même si leur carrière a techniquement commencé en 2009, le trio britannique ne trouve sa place sur la scène mondiale qu’en 2013. « Wasting my young years » est leur principal single qui monte jusqu’à la deuxième place en France après son interprétation dans le télécrochet The Voice par deux talents.

© Alfred Hermida - https://www.flickr.com/photos/hermida/13573497324/
© Alfred Hermida – https://www.flickr.com/photos/hermida/13573497324/

Mon avis : Passable. Il faut bien le reconnaître, on ne s’attaque pas à n’importe quoi. La voix est très belle, la mélodie est très calme, très reposante, très tout ce que vous voulez… mais pas très excitante. Le tempo est vraiment lent, les paroles sont plutôt répétitives et quelque peu dénuées de sens (« Peut-être que je gaspille mes jeunes années »… d’accord, mais répété dix fois, ça ne veut plus rien dire). Je ne peux pas vraiment qualifier ça d’échec, il y a de l’émotion, mais bon, une deuxième place dans les charts françaises, c’est un peu exagéré quand-même.

4. Indila – Dernière Danse

Un autre single adoré des radios. « L’enfant du monde » se fait également connaître en 2013 grâce à ce titre. Son premier album se vend plutôt bien, et « Dernière Danse » se classe deuxième en France. C’est plus que satisfaisant, pour un début de carrière.

© Capitol Records - http://www.capitolrecords.com/
© Capitol Records – http://www.capitolrecords.com/

Mon avis : Passable. Je relance l’éternel débat entre les fans et les haters : d’un côté, il y a ce qui affirment que la chanson est magnifique, émouvante, profonde et que la musique est très originale et touchante… et les autres, qui détestent parce qu’ils trouvent qu’elle se plaint sans raison, et qu’elle parle un peu pour ne rien dire. Je suis d’accord avec les deux avis, et je suis un peu partagé sur ce titre : je l’ai bien aimé la première fois que je l’ai entendue à la radio, il y avait de l’énergie, mais il y a quand même quelque chose qui ne va pas avec les paroles, et ça se voit dès la première phrase : « Oh ma douce souffrance »… désolé, mais c’est le genre de figure de style qui ne fait pas son effet. Le clip est aussi un peu bizarre et désorganisé par moments. Bref, c’est pas vraiment mauvais, mais c’est loin d’être assez bon pour la fameuse deuxième place du SNEP2.

5. Katy Perry ft. Juicy J – Dark Horse

L’interprète de Roar reste sur la route du succès avec ce titre, sorti en septembre 2013 avec l’album Prism, mais qui fait réellement du bruit à partir de Février 2014 avec la sortie du clip. Clip qui rassemble d’ailleurs près de 200 millions de vues, et offre au single une huitième place en France.

© StephenMcleod - https://www.flickr.com/photos/greenboy/3710820358/
© Stephen Mcleod – https://www.flickr.com/photos/greenboy/3710820358/

Mon avis : Bof. J’ai toujours été particulièrement hostile envers cette chanson. J’aimais bien Katy Perry à l’époque où elle faisait des titres comme Firework ou Wide awake ; mais là, elle a voulu essayer le genre de chanson un peu « dark » et ça ne lui réussit pas du tout : c’est ennuyeux à mourir, pas intéressant au niveau des paroles, et même limite vulgaire avec la partie en rap. Le pire de tout reste quand même la mise en scène du clip : pourquoi Katy Perry en Cléopâtre ? Quel sens cela a-t-il par rapport à la chanson ? J’ai regardé une ou deux parodies qui m’ont bien fait rire sur Youtube, à part ça pratiquement rien n’a attiré mon attention. Une belle déception.

1. Voix de Wake me up !

2. Syndicat National de l’Edition Phonographique : regroupe les ventes, diffusions radios en France et réalise les charts.

Jean-Philippe Trapes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *