Netflix : lorsqu’un géant fait trembler les médias français

Ce n’est plus un secret : Netflix, géant des films en streaming, a pour ambition de lancer son service en France. Fondé en 1997 par Reed Hastings et Marc Randolph, Netflix propose, moyennant un abonnement d’un peu moins de 10$ par mois, un accès illimité à un catalogue de films, séries et documentaires, et ce sur tout type d’appareil (ordinateurs, smartphones, tablettes, box, etc.).

Reed Hasting - © Dylan Tweney - http://www.flickr.com/photos/dylan20/6173281190/
Reed Hasting – © Dylan Tweney – http://www.flickr.com/photos/dylan20/6173281190/

Pourquoi ce service fait-il si peur aux médias français ? Déjà disponible dans plusieurs pays d’Europe comme au Royaume-Uni, en Irlande ou en Norvège, il a fait réagir de nombreux médias. Récemment, les patrons de Canal +, TF1 et M6 affichaient leur inquiétude. Pourtant, ils proposent des services plus ou moins similaires : MyTF1 VOD, qui offre la possibilité de louer — sans forfait. Quant à M6 et Canal +, ils diffusent comme Netflix des films et séries en illimité avec le Pass M6 et Canal Play. Alors pourquoi nos médias accueillent-ils si mal le nouveau venu ?

Netflix et son très grand catalogue…

C’est incontestable, Netflix propose un large catalogue : avec des films et des séries récents et en plus grande quantité, son offre est plus attractive que celle de ses concurrents. De plus, avec ses 40 millions d’abonnés répartis dans 52 pays, l’entreprise dégage de tels revenus qu’elle est capable d’acheter des séries. Elle devient donc maîtresse de sa diffusion et peut adapter le contenu et les coûts, mais aussi éviter les longues démarches auprès des sociétés de production pour avoir le droit de diffuser…

Un service de qualité 

Netflix attache un grand intérêt à permettre une utilisation sur tous les types d’appareils. On peut ainsi profiter de son abonnement sur sa télévision, son ordinateur, son smartphone, sa tablette… Le service est disponible sur plus de 1000 supports ! L’utilisateur n’a donc pas à s’inquiéter, il pourra profiter de Netflix sur tous ses appareils, contrairement aux différents services français qui ne sont pas toujours disponibles sur les derniers supports.

Malgré tout, Netflix devra faire face à la concurrence française, notamment Canal Play qui propose lui aussi un service évolué et abouti. La seule conclusion à tirer de l’arrivée de ce nouvel acteur, c’est qu’une véritable concurrence va pouvoir s’installer au profit du consommateur.

Florian Angelini

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *