Quelqu’un qu’on aime

Quelqu’un qu’on aime, écrit par Delphine de Vigan et publié en 2015, est le roman parfait pour se détendre et se sentir voyager. En effet, on suit le parcours de cinq personnes que tout oppose et qui, grâce à un concours de circonstances, se retrouvent ensemble à faire un road trip retraçant la tournée d’un ancien crooner.

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup d’action, ce roman mérite vraiment d’être lu car les personnages très hétéroclites sont réellement attachants. Il y a tout d’abord Gary, le grand-père, atteint d’alzheimer et sombrant doucement dans la maladie. Pour l’aider à se souvenir, son petit-fils Matt l’emmène retracer la tournée d’un chanteur qu’il avait suivi dans sa jeunesse. Cependant, tout ne se passe pas comme prévu. En effet, du jour au lendemain le jeune homme se retrouve père, son ancienne petite-amie revenant dans sa vie pour lui confier la petite Amber. Ils décident donc de partir tous les trois mais suite à une rencontre à l’aéroport avec Antonia et Luke, c’est à cinq qu’ils vont se lancer dans leur périple en louant un van.

J’ai vraiment apprécié ces cinq personnages, chacun à leur manière : Gary qui essaie juste de résister à sa maladie, Matt qui se retrouve à devoir s’occuper de son grand-père malade, de sa fille et du bon déroulement du voyage, Amber qui apporte une certaine douceur au récit, Luke qui a une vie très dure et assez compliquée et Antonia, cette pauvre femme brisée par la tournure de sa vie.

Voir cette brochette de personnages vivre, évoluer et changer au fur et à mesure du récit est une raison suffisante pour découvrir ce roman qui vous fera, à coup sûr, passer un très bon moment. Quelqu’un qu’on aime, un roman calme et touchant.

Marie Parent