STIЯ #0 {Edito}

« If something stirs you, it makes you feel a strong emotion. »
« Si quelque chose vous remue, cela vous fait ressentir une puissante émotion. »

Telle est la définition officielle du verbe anglais « to stir », selon le dictionnaire en ligne de l’université de Cambridge.

« To make a stir » est une expression anglaise qualifiant un évènement qui déchaîne les passions. C’est le tas de sucre jeté dans la fourmilière, le ticket gagnant des badauds abandonné sur le trottoir, le passage discret mais marquant de la secrétaire des maires… ou le déchaînement polémique des médias au sujet de l’actualité récente qui, ainsi qu’un feuilleton dont le dernier épisode ne voit jamais son terme, s’étire de jour en jour jusqu’à presque en user les spectateurs enthousiasmés, fascinés, puis habitués, et enfin lassés.

La fréquence des mises à jour au sujet d’évènements d’actualité majeurs, sur Twitter, Facebook, Reddit, Google +, est parfois presque alarmante tant la vitesse de transit des informations sur le web est importante. Il devient donc parfois difficile de s’y retrouver, entre les vingtaines d’articles sur Vladimir Poutine et l’annexion de la Crimée, les dizaines de rajouts sur la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy et les « bâtards » d’Herzog,  ou même parmi un nombre discret mais croissant d’analyses sur la montée en masse des tendances d’extrême droite en France. Ainsi, les différents posts de STIЯ auront pour vocation de faire bimensuellement le point sur les grandes lignes régulières et trépidantes de l’actualité, afin de vous proposer plus lisiblement les dernières controverses médiatiques… relayées, élaguées et commentées par nos soins. 

Le choix d’un terme anglophone dans un journal lycéen français peut paraître déplorable – sic, l’anglais nous envahit quotidiennement en remplaçant les termes les plus basiques de notre honorable langue… Mais les équivalents francophones se prêtent difficilement à ce genre d’expression, sans jamais désigner un phénomène de masse – surtout en gardant à l’esprit que, même par la plus impeccable des traductions, une expression perdra toujours de sa force et de son sens véritable par rapport à sa langue d’origine, en se voyant retranscrite dans une autre.
Enfin, en tant que lycée « à vocation internationale », l’ouverture à des locutions étrangères est extrêmement importante et, en tant que journal, notre vocation est de vous fournir des informations claires, pour tous et sur tout – et ce, quels qu’en soient les moyens d’expression. Bienvenue dans un monde ouvert !

G.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *