Tesla, le futur de la voiture électrique ?

Elon Musk - CEO de Tesla Motors - © Elon Musk
Elon Musk – CEO de Tesla Motors – © Elon Musk

Tesla Motors est une entreprise automobile californienne basée à Palo Alto, dans la Silicone Valley. Elle fabrique uniquement des véhicules électriques sans aucune émission de CO2. L’entreprise, créée en 2003 par Martin Eberhard, Marc Tarpenning,  Ian Wright, Elon Musk et JB Straubel, a lancé en 2008 la production du Roadster, une voiture de sport électrique offrant des performances égales voire supérieures à celles d’une voiture à essence. On peut ainsi parcourir 340 km avec une seule charge et passer de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes ! Et sans utiliser une goutte d’essence ! Le constructeur propose aussi une berline, la Model S, et bientôt, un nouveau concept – qui n’est pas passé inaperçu –, le Model X : un croisement de SUV, de minivan et de voiture de sport. Comme le dit l’entreprise, le Model X est une voiture au-dessus des catégories, rien que ça ! Il est certain que le discours de Tesla se justifie : de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes avec une autonomie allant de 340 à 420 km selon le modèle, pour une voiture qui offre 7 places et un coffre immense ! L’engouement est là : Tesla a reçu 40 millions de dollars pour les pré-commandes, quelques jours après la présentation du Model X.

Quand l’automobile rencontre la haute technologie

La Model S et le Model X embarquent un objet jamais vu sur le tableau de bord d’une voiture : un écran tactile de 17’’, soit un peu plus de 43 centimètres ! Ce centre de contrôle permet de gérer la climatisation, les fonctions multimédias, le GPS et même le toit ouvrant ! Le GPS fonctionne avec Google Maps. Petit bémol, si votre Tesla n’est pas connectée à internet via le réseau cellulaire, le GPS ne peut pas fonctionner : la base de données de Google Maps étant stockée sur des serveurs et non sur la voiture, on ne peut y accéder sans connexion internet. On ne trouve en réalité que deux boutons sur le tableau de bord. Pour le reste, tout se contrôle depuis l’écran tactile. Cette connexion peut aussi se révéler très utile pour écouter les web-radios dont la diffusion est assurée par internet.

2013-Tesla-Model-S-cockpit

Grosse autonomie, grosse batterie …

Pour offrir 450 km d’autonomie, Tesla a dû concevoir une batterie conséquente de 700 kg, placée sous la voiture, du roulement avant au roulement arrière. Mais Tesla fait encore plus fort : cette batterie peut être retirée en moins de deux minutes ! Quand les concurrents placent les batteries sous les sièges arrières ou dans le coffre et peinent à atteindre les 200 km d’autonomie, Tesla offre une vraie autonomie avec une batterie facile à retirer.

Le PowerTrain d'une Tesla Model S - © Martin Gillet - http://www.flickr.com/photos/mgillet/7021792613/

 

Superchargers : la réponse de Tesla aux longs trajets

Achetez une Tesla, vous n’achetez pas uniquement la voiture mais avez aussi droit aux Superchargers. Ils vous permettent de recharger une Tesla très rapidement grâce à leur puissance très élevée. Il est donc possible de recharger une Tesla à 80% en 40 minutes et à 100% en 75 minutes. Cette recharge super rapide répond donc au gros problème que présentaient jusqu’à présent les voitures électriques : parcourir de grandes distances (plus de 600 km) sans avoir à dormir dans un hôtel pour recharger la voiture pendant la nuit ! De plus, les recharges effectuées à partir les Superchargers sont gratuites tout au long de la vie du véhicule et l’électricité provient parfois de panneaux solaires installés sur le toit des stations ! Récemment, lors d’une conférence, Tesla a démontré qu’il était possible de recharger un Model S en 90 secondes ! C’est-à-dire deux fois plus rapidement que pour faire le plein d’une voiture à essence. En réalité la batterie n’est pas rechargée, mais elle est retirée de la voiture pour être remplacée par une autre batterie complètement chargée ! Aujourd’hui on dénombre 24 Superchargers aux Etats-Unis et six en Europe (uniquement en Norvège). Tesla promet d’accélérer les choses durant l’hiver et de couvrir l’Europe Occidentale à la fin 2014.

Un prix encore trop élevé pour être abordable …

Souvent la voiture électrique est perçue comme une voiture bas de gamme offrant de faibles performances pour un usage quasi exclusivement urbain. Tesla fait complètement l’inverse : des voitures chères (65 000€ pour une Model S d’entrée de gamme), puissantes, et bientôt prêtes à parcourir autant de distance qu’une voiture à essence. L’entreprise a annoncé qu’elle travaillait sur une berline compacte pour proposer un véhicule plus abordable dans les années à venir. Tesla n’a pas fini de nous surprendre et a toutes les cartes en main pour proposer une véritable alternative aux véhicules à essence…

Florian Angelini

Le bonus – Découvrez la Model S de A à Z avec un documentaire de National Geographic (en anglais)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *