Théâtre au Pari : un rendez-vous couronné de succès !

Vendredi 31 mai, le Pari a accueilli l’atelier théâtre du lycée Théophile-Gautier et la compagnie des Odyssées pour la représentation théâtrale du travail des élèves, suivie de celle du Journal d’un fou de Nicolaï Gogol. Cette manifestation n’aurait pu avoir lieu sans le concours de la mairie de Tarbes qui a prêté la salle.

Ce projet, mené depuis janvier 2013, a été dirigé par Frédéric Garcès, comédien et metteur en scène tarbais, en collaboration avec Mme Chantal Ransou, professeur de français et M. Hervé Cazcarra, professeur documentaliste. Il a été soutenu par l’action culturelle DISPO (Sciences-Po Toulouse) par l’intermédiaire de M. Cluzeau, professeur d’histoire-géographie.

Cette activité artistique a permis à seize lycéens d’expérimenter le métier de comédien et de vivre une aventure enrichissante au travers de leur création Les Oiseaux rebelles. Il s’agit d’un patchwork sentimental, faisant appel au génie de grands auteurs de théâtre afin de permettre à ces élèves  d’appréhender l’éternel et passionnant rapport de l’homme et de la femme dans différentes époques, diverses situations et suivant des procédés d’écriture renouvelés. On y retrouvera entre autre Tartuffe, Cyrano de Bergerac et La Mégère apprivoisée. Ces lycéens, pour la plupart débutants, ont réalisé une grande performance et ont séduit un public venu nombreux découvrir cette magnifique prestation. C’est une véritable récompense pour leur metteur en scène Frédéric Garcès qui a su transmettre l’amour du théâtre à ces élèves.

Revoir la pièce des élèves du lycée

La seconde partie de cette soirée présentait le thème d’un voyage sans retour au destin tragi-comique en revisitant insolemment ce chef d’œuvre de Nicolaï Gogol, maître de l’humour noir, Le Journal d’un fou. Cette pièce, déjà jouée au Pari il y a un an par la même compagnie, a remporté une fois de plus un grand succès auprès du public. Frédéric Garcès dans le rôle titre a encore réalisé une remarquable prestation, entouré de Carine Lanes-Garcès et de Guillaume Desmarcheliers. Ce spectacle très rythmé réunit tous les arts de la scène : la comédie, les jeux d’ombre, la danse et le cirque. Une véritable prouesse !

L’enthousiasme et la fougue dégagés lors de cette très belle soirée ouvrent des perspectives prometteuses pour le renouvellement d’un tel projet.

 Hervé Cazcarra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *