Théo recharge ses batteries…

Après l’opération un fruit à la récré, l’infirmière du lycée madame de Prada récidive ! Elle est à l’origine du programme Théo recharge ses batteries. L’idée est simple : une dizaine de vélos d’appartement seront très prochainement installés dans différents points stratégiques du lycée, les élèves pourront ainsi recharger leur téléphones portables tout en pratiquant une activité sportive. L’électricité produite, stockée dans une batterie, sera ensuite réintroduite dans le circuit électrique de l’établissement. Les utilisateurs visualiseront la quantité d’électricité produite et le nombre de calories brûlées à l’aide d’un petit écran tactile. Selon M. Laporte (Proviseur), pédaler pendant 10 minutes permet de produire 10 watts-heure, mais un élève très performant peut aller jusqu’à 100 watts-heure. Le proviseur se félicite de cette expérimentation qui permettra de réduire de 10% la facture énergétique du lycée, « C’est une première étape pour atténuer l’empreinte écologique de notre établissement ».

Qui dit performance, dit récompense ! Tout élève produisant au moins 10 watts-heure grâce à ses efforts se verra offrir une « collation fish » pendant la récréation.

Comme vous vous en doutez les vélos ont été choisis par notre professeur d’EPS M. Dousse-Plante, “J’ai choisi des vélos à la fois performants et résistants car ils sont destinés à être utilisés encore longtemps”. En effet, cette expérimentation sera probablement adoptée dans plusieurs établissements de la région si élèves et professeurs en sont satisfaits.

Au retour des vacances de Pâques, les Théophiliens pourront donc pédaler à leur rythme tout en préservant leur santé ! Après les gares de Paris, Strasbourg, Lille ou encore Tarbes, c’est au tour de notre lycée d’être équipé en vélos de ce type.

EDIT

La rédac’