Un échange avec le Rotary

Amis voyageurs, passionnés par l’étranger et la découverte des cultures, cet article est pour vous ! Au mois d’août, je pars neuf mois à Taïwan en échange scolaire.

C’est au début de l’année 2014 que j’ai entendu parler pour la première fois d’un échange scolaire possible grâce au Rotary. Pour ceux qui ne le savent pas, le Rotary est une organisation dont le but est de servir autrui, de promouvoir l’intégrité, de favoriser l’entente internationale, la bonne volonté et la paix. Cet organisme a pour devise : « servir d’abord ». Le Rotary fonde son action sur les six axes stratégiques suivants :

– l’alphabétisation et l’éducation.

– la paix, la prévention et la résolution des conflits.

– la prévention et les traitements des maladies.

– l’assainissement de l’eau.

– la lutte contre l’illettrisme.

– le développement économique et local durable.

Rotary Wheel_3  ©Travis https://www.flickr.com/photos/variationblogr
Rotary Wheel_3
©Travis
https://www.flickr.com/photos/variationblogr

Pour ceux qui voudraient essayer de faire cet échange, sachez que le dossier est très long et fastidieux à remplir. Treize pages en français et treize pages en anglais, sans oublier des lettres de motivation dans les deux langues. Plusieurs imprimés doivent être complétés par le médecin ou encore le dentiste. Cependant, sans ce genre de dossier, l’échange ne serait pas possible. Mais avant cela, il faut d’abord poster une pré-candidature qui est acceptée ou refusée. Le candidat doit être parrainé par un Club Rotary qui organise par ailleurs le séjour de l’étudiant étranger. L’échange est placé sous la responsabilité du Rotary Club parrain.

Les étudiants qui souhaitent partir reçoivent un règlement qu’ils doivent impérativement lire afin de savoir s’ils peuvent réellement participer à ce programme. Bien que ce soit un échange scolaire, ce règlement est très strict : ne pas fumer, éviter les relations sentimentales, interdit de conduire un véhicule à moteur et aux parents de venir avant le septième mois…

Si votre demande de pré-candidature est acceptée, vous pouvez commencer le dossier. Après l’avoir envoyé sur Internet, il vous faut attendre la réponse pour savoir si vos choix des pays de destination ont été acceptés. Au préalable, vous aurez choisi trois pays dans lesquels vous souhaiteriez faire l’échange ; mais un seul sera retenu. En fonction du nombre de places dans les pays d’échanges et de la date à laquelle vous avez terminé le dossier, votre premier choix est accepté ou pas. Pour chaque échange, il faut trois familles d’accueil ; on change de famille tous les trois mois.

District 9670 Conference - 2015 - Saturday©Henk Tobbe https://www.flickr.com/photos/vk2gwk/16280964744/in/pool-familyofrotary
District 9670 Conference – 2015 – Saturday©Henk Tobbe
https://www.flickr.com/photos/vk2gwk/16280964744/in/pool-familyofrotary

L’étudiant qui participe à ce programme ne le fait pas uniquement pour réaliser un échange strictement scolaire. Il doit aussi avoir la volonté de faire partager sa culture aux autres et de recevoir en retour celle du pays où il se rendra : il sera un ambassadeur de la France et devra de ce fait avoir un comportement exemplaire.

Mon échange scolaire à Taïwan

Après que le responsable des échanges eut accepté ma pré-candidature et mon dossier, j’ai dû me rendre à une réunion rassemblant tous les candidats. J’y ai appris que je partais à Taïwan, mon deuxième choix de pays.

Taipai, Taiwan.©Andy Gocher https://www.flickr.com/photos/andygocher
Taipai, Taiwan.©Andy Gocher
https://www.flickr.com/photos/andygocher
Taiwan_panorama-1©isparavanje https://www.flickr.com/photos/isparavanje
Taiwan_panorama-1©isparavanje
https://www.flickr.com/photos/isparavanje

Plusieurs week-ends  sont organisés pour préparer les étudiants qui partiront. Un weekend en montagne, un à la plage et la réunion du district (rassemblement de tous les Rotariens de la Région Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ainsi que ceux d’Andorre). Toutes ces réunions sont obligatoires.

Pour partir à Taïwan, il faut obtenir un visa spécial et se renseigner très rapidement. Pour le billet d’avion, il a fallu d’abord attendre de savoir dans quelle ville j’allais. Moi je serai à Taoyuan, une métropole située juste à côté de la capitale. La clé de cet échange, c’est la patience car j’ai du attendre environ trois mois pour connaître ma destination finale.

Le premier contact avec la famille d’accueil, par mail, m’a motivée plus encore. Maintenant, plus qu’une chose à attendre : mon dossier retour avec mon inscription au lycée YangMing.

Si le règlement et la formation du dossier ne vous découragent pas, foncez !  N’hésitez pas à vous renseigner auprès du Rotary.

Marie Izdag

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *